Bienvenue chez nous !
Logo Ex Libris
 Laissez-vous inspirer ! 

Prévalence des lésions précancéreuses chez les femmes VIH positif

  • Couverture cartonnée
  • 76 Nombre de pages
(0) Donner la première évaluation
Évaluations
(0)
(0)
(0)
(0)
(0)
Afficher toutes les évaluations
Le cancer du col de l'utérus est le premier cancer chez la femme en Afrique subsaharienne plus particulièrement au Cameroun, ... Lire la suite
CHF 52.90
Impression sur demande - l'exemplaire sera imprimé pour vous.
Pas de droit de retour !
Commande avec livraison dans une succursale

Description

Le cancer du col de l'utérus est le premier cancer chez la femme en Afrique subsaharienne plus particulièrement au Cameroun, une région du monde où le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) sévit de manière endémique. Parmi les lésions qui le précèdent nous avons les lésions précancéreuses qui pour certaines peuvent se résorber seule (lésion intra épithéliale de bas grade dans 70% des cas) et pour d'autres aboutir à une lésion cancéreuse. Ce travail s'inscrit dans le cadre de l'étude de la prévalence des lésions précancéreuses chez les femmes VIH positif. Il s'agissait d'une étude descriptive avec une collecte rétrospective de données réalisée au CHU de Yaoundé. L'analyse portait essentiellement sur l'âge, données administratives (profession, statut matrimonial), gynéco obstétricales (parité), toxicologiques (alcool, tabac), anatomo pathologiques (LSIL, HSIL) et d'immunodépression.

Auteur

Dominique Vanessa SOB DJUENDJE est née le 14 janvier 1990, Yaounde au Cameroun. Master en biologie clinique option Cytopathologie clinique.



Texte du rabat

Le cancer du col de l'utérus est le premier cancer chez la femme en Afrique subsaharienne plus particulièrement au Cameroun, une région du monde où le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) sévit de manière endémique. Parmi les lésions qui le précèdent nous avons les lésions précancéreuses qui pour certaines peuvent se résorber seule (lésion intra épithéliale de bas grade dans 70% des cas) et pour d'autres aboutir à une lésion cancéreuse. Ce travail s'inscrit dans le cadre de l'étude de la prévalence des lésions précancéreuses chez les femmes VIH positif. Il s'agissait d'une étude descriptive avec une collecte rétrospective de données réalisée au CHU de Yaoundé. L'analyse portait essentiellement sur l'âge, données administratives (profession, statut matrimonial), gynéco obstétricales (parité), toxicologiques (alcool, tabac), anatomo pathologiques (LSIL, HSIL) et d'immunodépression.

Informations sur le produit

Titre: Prévalence des lésions précancéreuses chez les femmes VIH positif
Sous-titre: Cas des patientes du centre hospitalier universitaire de yaounde ( Cameroun)
Auteur:
Code EAN: 9786139554300
ISBN: 978-613-9-55430-0
Format: Couverture cartonnée
Editeur: Éditions universitaires européennes
Genre: Médecine
nombre de pages: 76
Poids: g
Taille: H220mm x B220mm x T150mm
Année: 2020