Bienvenue chez nous !
Logo Ex Libris
 Laissez-vous inspirer ! 

L'intégration par la convergence économique entre les pays de l'Union Européenne

  • eBook (pdf)
  • 20 Nombre de pages
(0) Donner la première évaluation
Évaluations
(0)
(0)
(0)
(0)
(0)
Afficher toutes les évaluations
Travail de Recherche de l'année 2015 dans le domaine Gestion d'entreprise - Politique économique, note: 18... Lire la suite
Lisez confortablement vos ebooks dans l’appli gratuite Ex Libris Reader. Vous obtiendrez ici votre lien de téléchargement.
CHF 15.90
Download est disponible immédiatement
Informations sur les eBooks
Les eBooks conviennent également aux appareils mobiles (voir les instructions).
Les eBooks d'Ex Libris sont protégés contre la copie par ADOBE DRM: apprenez-en plus.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Commande avec livraison dans une succursale

Description

Travail de Recherche de l'année 2015 dans le domaine Gestion d'entreprise - Politique économique, note: 18 (französische Notenskala), , langue: Français, résumé: Dans cette étude, on se demande jusqu'à quel point l'intégration européenne a permis de réaliser l'ambition de l'Union économique et monétaire d'assurer un développement harmonieux par la convergence européenne. Ci-après, on se concentre au rapprochement des économies nationales pendant les dernières décennies en termes de leur croissance économique. La croissance économique peut s'analyser au regard de plusieurs indicateurs, nous pour cette étude le Produit Intérieur Bruite (PIB) par habitant. Initialement, un des objectifs de la création de l'Union économique et monétaire était de poursuivre l'intégration par la convergence des économies européennes. Théoriquement, l'hypothèse de la convergence des pays sert à décrire un processus de nature macroéconomique selon laquelle les pays avec des caractéristiques proches devraient voir leur taux de croissance économique converger vers un taux régulier proche. L'idée qui prévaut est que par la convergence nominale des économies qu'adviendra progressivement leur convergence réelle. Compte tenu de ces considérations, le Traité de Maastricht subordonne l'adoption de la monnaie européenne au respect de plusieurs critères de convergence nominale qui abaissent les primes de risques en fixant le taux d'inflation, la maîtrise des taux d'intérêts, la bonne gestion des finances publiques et la taux de change dans l'espoir qu'ils engendreraient une convergence réelle entre les pays membres. L'idée que les pays en voie de développement évoluent rapidement et finissent par arriver à un niveau quasi-égal à celui des pays développés sert à expliquer dans une large mesure l'attractivité de l'Union Européenne pour les Etats « non-membres ». En recevant un soutien financier pour adapter plus facilement leurs structures économiques, les pays nouveaux entrant voient leur situation s'améliorer par rapport au c?ur de l'Union, connaissant une croissance plus rapide que les pays développés.

Texte du rabat

Travail de Recherche de l'année 2015 dans le domaine Gestion d'entreprise - Politique économique, note: 18 (französische Notenskala), , langue: Français, résumé: Dans cette étude, on se demande jusqu'à quel point l'intégration européenne a permis de réaliser l'ambition de l'Union économique et monétaire d'assurer un développement harmonieux par la convergence européenne. Ci-après, on se concentre au rapprochement des économies nationales pendant les dernières décennies en termes de leur croissance économique. La croissance économique peut s'analyser au regard de plusieurs indicateurs, nous pour cette étude le Produit Intérieur Bruite (PIB) par habitant. Initialement, un des objectifs de la création de l'Union économique et monétaire était de poursuivre l'intégration par la convergence des économies européennes. Théoriquement, l'hypothèse de la convergence des pays sert à décrire un processus de nature macroéconomique selon laquelle les pays avec des caractéristiques proches devraient voir leur taux de croissance économique converger vers un taux régulier proche. L'idée qui prévaut est que par la convergence nominale des économies qu'adviendra progressivement leur convergence réelle. Compte tenu de ces considérations, le Traité de Maastricht subordonne l'adoption de la monnaie européenne au respect de plusieurs critères de convergence nominale qui abaissent les primes de risques en fixant le taux d'inflation, la maîtrise des taux d'intérêts, la bonne gestion des finances publiques et la taux de change dans l'espoir qu'ils engendreraient une convergence réelle entre les pays membres. L'idée que les pays en voie de développement évoluent rapidement et finissent par arriver à un niveau quasi-égal à celui des pays développés sert à expliquer dans une large mesure l'attractivité de l'Union Européenne pour les Etats « non-membres ». En recevant un soutien financier pour adapter plus facilement leurs structures économiques, les pays nouveaux entrant voient leur situation s'améliorer par rapport au coeur de l'Union, connaissant une croissance plus rapide que les pays développés.

Informations sur le produit

Titre: L'intégration par la convergence économique entre les pays de l'Union Européenne
Auteur:
Code EAN: 9783668607828
ISBN: 978-3-668-60782-8
Protection contre la copie numérique: libre
Format: eBook (pdf)
Editeur: Grin Publishing
Genre: Économie publique
nombre de pages: 20
Parution: 10.01.2018
Année: 2018
Sous-titre: Französisch
Taille de fichier: 2.0 MB