Willkommen, schön sind Sie da!
Logo Ex Libris

Exemple de la crise du drame - Pelléas et Melisande de Maeterlinck

  • E-Book (pdf)
  • 13 Seiten
(0) Erste Bewertung abgeben
Bewertungen
(0)
(0)
(0)
(0)
(0)
Alle Bewertungen ansehen
Seminar paper de l'année 2008 dans le domaine Théâtrologie, Danse, note: 2, Freie Universität Berlin... Weiterlesen
E-Books ganz einfach mit der kostenlosen Ex Libris-Reader-App lesen. Hier erhalten Sie Ihren Download-Link.
CHF 12.90
Download steht sofort bereit
Informationen zu E-Books
E-Books eignen sich auch für mobile Geräte (sehen Sie dazu die Anleitungen).
E-Books von Ex Libris sind mit Adobe DRM kopiergeschützt: Erfahren Sie mehr.
Weitere Informationen finden Sie hier.
Bestellung & Lieferung in eine Filiale möglich

Beschreibung

Seminar paper de l'année 2008 dans le domaine Théâtrologie, Danse, note: 2, Freie Universität Berlin, langue: Français, résumé: L'écrivain belge Maurice Maeterlinck (1862-1949) fait partie des grands dramaturges, qui, à la fin du 19ième siècle, ont contribué à transformer la conception du drame. Il invente son propre théâtre tragique pour marionnettes et met en cause ou bien supprime les conventions du théâtre traditionnel et tout ce qui détourne l'homme du spectacle de sa condition mortelle. Maurice Maeterlinck est considéré comme l'un des grands poètes symbolistes. Ses pièces sont empreintes de l'atmosphère désesperante de la fin du monde que ressent la génération avant la Premiere Guerre mondiale. Il a été influencé par Novalis, par E. A. Poe, par le mysthyque Ruysboerck du 14ième siècle ainsi que par le théâtre elisabéthien de Shakespeare Sa pièce « Pelléas et Mélisande » (1892) a fait date. De toutes les pièces de Maeterlinck elle est sans doute la plus personnelle et la plus envoûtante. Le thème proche de Roméo et Juliette mais encore plus du mythe celtique de Tristan et Iseut ainsi que du Liebestod wagnérien, met en scène le trio du mari, de la femme et de l'amant. Nous ne conaissons pas le passé des personnages. Tout commence, dans une forêt, où Golaud est perdu alors qu'il chassait et rencontre Mélisande en pleurs au bord de l'eau. Golaud l'épouse et l'emmène avec lui dans son château, où se trouve son frère, Pelléas. Avec le temps Mélisande et Pelléas tombent amoureux, mais tout n'est que non-dits, ils avouent qu'à la fin leur amour, où ils sont surpris par Golaud, fou de jalousie, qui tue Pelléas. Peu après Mélisande meurt aussi dans son lit dans le château. La fable est simple mais le vrai drame se joue à l'insu des personnages. Elle perd sa banalité dans l'atmosphère inquiétante et étrange, avec des nombreux symboles. La pièce « Pelléas et Mélisande » montre très bien la rupture avec le théâtre classique. Je traiterai un aspect de la crise du drame, en regardant de plus près des personnages.

Klappentext

Seminar paper de l'année 2008 dans le domaine Théâtrologie, Danse, note: 2, Freie Universität Berlin, langue: Français, résumé: L'écrivain belge Maurice Maeterlinck (1862-1949) fait partie des grands dramaturges, qui, à la fin du 19ième siècle, ont contribué à transformer la conception du drame. Il invente son propre théâtre tragique pour marionnettes et met en cause ou bien supprime les conventions du théâtre traditionnel et tout ce qui détourne l'homme du spectacle de sa condition mortelle. Maurice Maeterlinck est considéré comme l'un des grands poètes symbolistes. Ses pièces sont empreintes de l'atmosphère désesperante de la fin du monde que ressent la génération avant la Premiere Guerre mondiale. Il a été influencé par Novalis, par E. A. Poe, par le mysthyque Ruysboerck du 14ième siècle ainsi que par le théâtre elisabéthien de Shakespeare Sa pièce « Pelléas et Mélisande » (1892) a fait date. De toutes les pièces de Maeterlinck elle est sans doute la plus personnelle et la plus envoûtante. Le thème proche de Roméo et Juliette mais encore plus du mythe celtique de Tristan et Iseut ainsi que du Liebestod wagnérien, met en scène le trio du mari, de la femme et de l'amant. Nous ne conaissons pas le passé des personnages. Tout commence, dans une forêt, où Golaud est perdu alors qu'il chassait et rencontre Mélisande en pleurs au bord de l'eau. Golaud l'épouse et l'emmène avec lui dans son château, où se trouve son frère, Pelléas. Avec le temps Mélisande et Pelléas tombent amoureux, mais tout n'est que non-dits, ils avouent qu'à la fin leur amour, où ils sont surpris par Golaud, fou de jalousie, qui tue Pelléas. Peu après Mélisande meurt aussi dans son lit dans le château. La fable est simple mais le vrai drame se joue à l'insu des personnages. Elle perd sa banalité dans l'atmosphère inquiétante et étrange, avec des nombreux symboles. La pièce « Pelléas et Mélisande » montre très bien la rupture avec le théâtre classique. Je traiterai un aspect de la crise du drame, en regardant de plus près des personnages.

Produktinformationen

Titel: Exemple de la crise du drame - Pelléas et Melisande de Maeterlinck
Untertitel: Crise des personnages et de la langue
Autor:
EAN: 9783640666492
ISBN: 978-3-640-66649-2
Digitaler Kopierschutz: frei
Format: E-Book (pdf)
Herausgeber: Grin Publishing
Genre: Theater, Ballett
Anzahl Seiten: 13
Veröffentlichung: 21.07.2010
Jahr: 2010
Untertitel: Französisch
Dateigrösse: 0.5 MB